Témoignages

Les étudiants sont au cœur de la mission de la Fondation du Collège universitaire dominicain. Chaque don contribue à leurs épanouissements.


Jeff Jakubec

« Je voudrais exprimer toute ma gratitude envers la Fondation du Collège universitaire dominicain pour la bourse d’entrée au M.A. en philosophie que j’ai reçue. Cette bourse a permis, à ma jeune famille et moi-même de prendre une pause des contraintes financières de la vie quotidienne, me permettant ainsi de me concentrer sur ma recherche en éthique de l’environnement.

Il est difficile d’atteindre des objectifs élevés sans temps, et cette bourse d’entrée m’a accordé le temps nécessaire, non seulement pour m’améliorer, mais aussi pour bénéficier de la communauté académique qui m’entoure et qui contribue à mon épanouissement dans mon travail de recherche.

Je suis vraiment heureux et honoré du soutien que la Fondation m’offre depuis mon arrivée au Collège universitaire dominicain et je pense que cette bourse démontre les valeurs du Collège lui-même. J’espère que mon travail est dans la continuité de la mission du Collège et va au-delà de ses frontières, contribuant ainsi à faire de notre monde un meilleur endroit ».


Gabriela Turmel

« Je suis l’une des étudiantes du Parcours de formation liturgique et sacramentelle du Collège universitaire dominicain. C’est une réelle joie pour moi d’avoir accès à ce cours, qui développe autant mes connaissances de la liturgie que mon vécu spirituel.

Les apprentissages que j’ai faits au cours de la première année du parcours me permettent de mieux comprendre l’importance de chaque moment d’une célébration, des moments sur lesquels il se doit de mettre un accent particulier et le sens théologique derrière les différents symboles dans une liturgie. Cela m’a donné des idées quant à l’aménagement de l’espace afin d’ancrer la célébration dans l’actualité et le quotidien, dans le but que les membres de l’assemblée vivent une expérience priante durant la liturgie. Je me sens maintenant plus crédible et capable de contribuer à la préparation de messes.

Il reste encore trois sections du parcours pour cette année, et j’ai très hâte de continuer mes apprentissages. J’ai aussi hâte de retrouver le groupe, au sein duquel s’est très vite formé un climat de fraternité. Parmi mes collègues de classe, il y a des agents de pastorales, des religieuses, des laïcs et des prêtres. C’est très enrichissant pour moi d’avoir accès à leur expérience, mais je sens qu’eux aussi profitent tout autant que moi du contenu qui est d’une haute qualité académique ».