Le Centre dominicain d’éthique et de vie spirituelle (CDEVS) utilise désormais une nouvelle adresse courriel : info@centredominicain.com . Merci de bien vouloir l’ajouter dans vos contacts afin de ne pas recevoir nos messages dans vos pourriels (indésirables ou spams).

Nous avons aussi la grande joie de vous inviter à découvrir notre nouveau site internet : centredominicain.comSur ce site, vous pouvez découvrir notre nouveau programme de conférences et vous y inscrire.

Après l’inscription, vérifiez que vous avez bien reçu le lien Zoom dans vos courriels. Si ce n’est pas le cas, c’est qu’il se trouve probablement dans vos pourriels (indésirables ou spams).

Chaire Noël-Mailloux

en éthique des soins

La chaire Noël-Mailloux en éthique des soins est un pôle universitaire de recherche, de formation et d’expertise en bioéthique, spécialisée en éthique des soins en fin de vie. Elle fait partie du Centre dominicain d’éthique et de vie spirituelle (CDEVS) du Collège universitaire dominicain (CUD). Elle propose une approche au service des soignants qui allie réflexion éthique et attention à la dimension spirituelle du soin en faisant appel aux ressources de la Tradition chrétienne.

Le soin des personnes en situation de fragilité, notamment en fin de vie, est devenu très technique et bureaucratique en Amérique du Nord et particulièrement au Québec. Le soin est marqué par une logique d’urgence, d’efficacité et de rentabilité. Il y a de moins en moins de temps pour la présence et la relation. Il y a beaucoup d’intervenants et le soin se spécialise au détriment d’une prise en charge plus globale. Le contexte social et multiculturel fait en sorte que se multiplient des valeurs qui peuvent entrer en conflit. Cela peut obscurcir les points de repère habituels des soignants et augmenter leur incertitude quant au bien à mettre en œuvre dans le prendre soin. Cela peut également faire perdre le sens du soin et provoquer un essoufflement des soignants dans leur pratique alors que la dimension relationnelle du soin se trouve évacuée.

En réponse à ces enjeux, la chaire en éthique des soins veut aider les soignants à :

Redonner un sens à leur pratique soignante.

    • Renforcer leur capacité de discernement éthique, particulièrement dans des situations complexes.
    • Acquérir des outils réflexifs et pratiques pour humaniser les soins.
    • Mieux s’inscrire dans la dimension relationnelle/spirituelle du soin.
    • Revitaliser leur engagement dans la relation soignante.
    • Se former à la délibération éthique en situation clinique ou en recherche.

La chaire en éthique des soins veut aussi aider les personnes œuvrant dans l’accompagnement des personnes en fin de vie (intervenants en soins spirituels, bénévoles en soins palliatifs, en centres d’hébergement, membres d’associations pour l’accompagnement de fin de vie) à :

    • Redécouvrir un sens à l’accompagnement des personnes en fin de vie en les aidant à nommer ce qu’elles font déjà en pratique.
    • Faire une relecture éthique et spirituelle de leur pratique de l’accompagnement des personnes en fin de vie.
    • Redonner un élan et insuffler une énergie dans leur engagement auprès des personnes en fin de vie.
    • Se confronter aux défis de l’accompagnement des personnes en fin de vie dont ceux posés par les demandes d’aide médicale à mourir. 

Co-titulaires de la chaire: 

Didier Caenepeel, O.P. 

Frère Didier Caenepeel est professeur de théologie morale et de bioéthique depuis 17 ans au CUD, avec une expérience en éthique clinique dans des institutions de santé, notamment en psychiatrie. 

Thomas de Gabory, O.P.

Frère Thomas de Gabory est professeur assistant de théologie morale et de bioéthique. Il a une longue expérience de médecin spécialisé en VIH/sida et en soins palliatifs.