Chaire Culture et Foi

Oeuvre de Marie-Alain Couturier, o.p., c. 1937

Prenant en compte la diversité des engagements et intérêts de l’Institut de Pastorale des Dominicains et en même temps son enracinement dans l’héritage social et religieux du Québec, la Chaire Culture et Foi portera sur les questions relatives aux liens entre la culture et la foi en privilégiant un axe« sociale » ainsi qu’un axe «  spirituel et religieux »

Depuis soixante ans maintenant, l’Institut de pastorale des Dominicains est attentif aux situations et aux défis sociaux et ecclésiaux qui marquent notre contexte et ses changements. Il se veut un centre dynamique de formation et de ressourcement pour une grande variété d’intervenants. Cet héritage de l’Institut et la conjoncture actuelle appellent à poursuivre et développer cet apport de façon plus intentionnelle et en lui assurant une certaine permanence. La mise sur pied de cette Chaire donnera de nouveaux échos à ce travail sur des enjeux significatifs et vitaux pour notre société et notre Église et permettra à l’Institut d’élargir son rayonnement.

L’Institut de pastorale des Dominicains, via ce projet et sa mission éducative, propose des outils intellectuels et pratiques permettant aux personnes qui sont ou seront des intervenants directs sur le terrain (diocèses, paroisses, centre de spiritualité, hôpitaux, prisons et divers organismes sociaux) d’avoir une présence pertinente et efficace. Ces personnes pourront ainsi être les promoteurs d’interventions véritablement axées sur la réalité de notre société. Elles seront aussi responsables, entre autres, de former les jeunes et les moins jeunes en les sensibilisant aux grandes valeurs humanistes et évangéliques. Tout cela dans le but de rendre davantage capables de diverses aspirations et habiletés les personnes rejointes.  Parmi ces aspirations et habiletés à faire intégrer, il y aura la volonté de tisser des liens et d’établir des dialogues constructifs avec les gens de son milieu, l’utilisation de processus pour bien accompagner et aider les gens dans le besoin, etc. Les intervenants, profitant de la formation reçue, seront de la sorte les bâtisseurs d’une société plus cohérente et solidaire, plus juste et pacifique, et d’une société qui n’oublie pas ses racines.

Pour réaliser ses objectifs, la Chaire mettra en œuvre les activités habituelles d’une chaire universitaire : l’enseignement, la recherche, la table de réflexion, l’organisation de rencontres, les publications, la présence dans des événements. Pour chacune de ces activités, en lien à Culture et Foi, l’Institut a déjà un bagage d’expériences et de pratiques.

Trois objectifs, en rapport aux intervenants pastoraux, regroupent les champs de ses activités.

Nourrir la participation à la réflexion et aux débats sur la question de Dieu aujourd’hui

En regard de la question de Dieu aujourd’hui, que les intervenants s’initient à des approches et explorations qui les habilitent à prendre position avec perspicacité dans une culture pluraliste et sécularisée comme la nôtre. Cet objectif est en lien étroit avec le défi de l’évangélisation au cœur d’une société où la question de Dieu est largement méconnue ou étouffée. Il est aussi en lien avec la quête de la justice et de la solidarité dans un monde marqué par la compétition économique et un individualisme exacerbé. La Chaire offrira des activités portant sur les représentations de Dieu et de son agir ainsi que sur des visions du monde, soit religieuses, soit humanistes.

Favoriser une appropriation juste et critique de l’héritage religieux et culturel du Québec

En regard de l’héritage religieux et culturel du Québec, que les intervenants apprennent à regarder sous divers angles les événements, figures et mouvements qui ont marqué cette histoire.  Il s’agit de relever, d’analyser et de faire partager, dans cet héritage, ce qui continue d’être pertinent ou ce qui ferait obstacle pour penser l’avenir de la foi chrétienne et de ses communautés porteuses. On peut penser ici au réveil religieux du XIXe siècle, aux essais de renouveau pastoral et social qui ont émergé au cours de la deuxième moitié du XXe siècle. En mettant en lumière les racines sociales et religieuses de notre société québécoise, il sera possible de stimuler non seulement la réflexion mais l’éclosion d’initiatives dans les champs religieux et sociaux. Déjà, depuis l’an dernier, pour les acteurs pastoraux venus d’autres pays, un essai de parcours de formation est offert : Embarquer dans l’Église du Québec, qui initie à cet héritage et aux défis actuels de la société et de l’Église au Québec. La Chaire offrira des activités portant sur les spiritualités et les pratiques qui ont nourri des moments marquants de notre histoire et sur leurs résonances actuelles.

Développer une appréciation du rôle des médias, de la littérature et des arts dans la quête de sens et la transmission de significations et de valeurs

En regard du rôle des médias, de la littérature et des arts, que les intervenants développent une capacité d’attention à la richesse et à la diversité des œuvres culturelles, qui sont importantes dans la transmission des significations et valeurs.Cela touche le monde de l’expression, dans la variété de ses formes : des récits, des films, des musiques, des peintures, des vidéos, qui peuvent inspirer et soutenir les démarches des personnes en recherche spirituelle. Il s’agit de développer une sensibilisation plus vive au rôle de l’art sacré mais aussi à diverses formes d’expression séculière qui manifestent et influencent la quête de sens. La Chaire offrira des activités portant sur ces chemins particuliers que sont les expressions littéraires et artistiques dans l’accompagnement d’une démarche spirituelle.