Chaire Jean-Marie Roger Tillard

 

La chaire Jean-Marie Roger Tillard

Consacrée à l’étude de la vie religieuse.

Jean-Marie Roger Tillard, o.p., grande figure de la théologie de la vie religieuse depuis le concile Vatican II.

Professeur à la Faculté de théologie du Collège universitaire dominicain, à Ottawa, à partir de 1957, et professeur invité dans un grand nombre d’autres universités, le Père Jean-Marie Roger Tillard est décédé en 2000.

Il laisse derrière lui un grand nombre d’ouvrages dans les domaines de la vie religieuse, de la théologie sacramentelle, de l’ecclésiologie et de l’œcuménisme.

 

« Il y a avenir de la sequela Christi 
dans la mesure où le Christ représente encore l’Espérance et
où l’Église est encore perçue comme lieu de vie et servante de l’humanité.
Qu’en est-il ? »

Jean-Marie Roger Tillard, o.p.

 

La vie religieuse, à l’instar des autres formes de vie consacrée, a connu des changements notables durant les décennies qui ont suivi le concile Vatican II. D’où venons-nous ? Où en sommes-nous  ? Et où allons-nous ? Ce sont les trois grandes questions qui préoccupent la Chaire Jean-Marie Roger Tillard. Pour répondre à ces interrogations, la Chaire propose un riche éventail de ressources et d’activités.

Utilisation des fonds :

  • L’étude de la vie religieuse et des autres formes de vie consacrée
  • Être un lieu de convergence pour les personnes intéressées par l’étude de la vie religieuse et de la vie consacrée
  • Offrir de la documentation et de la formation dans les domaines de la vie religieuse et de la vie consacrée
  • Stimuler la recherche et la formation de chercheur(e)s dans les domaines de la vie religieuse et de la vie consacrée

 

Jean-Marie Roger Tillard : nécrologie

Hommage au père Jean-Marie Roger Tillard, o.p., par le pasteur Alan D. Falconer, directeur du Secrétariat de Foi et constitution

« L’unité de communion chez Jean-Marie R. Tillard », doctorat en cotutelle en théologie, par François Picart, 2015